Résiliation contrat assurance auto

Il arrive que certains contrats d’assurance auto soient résiliés. Le choix peut être celui de l’assureur comme celui de l’assuré. Dans les deux cas, il y a des règles à respecter pour mettre un terme à l’entente contractuelle qui lie deux parties. Souscrire une assurance auto est obligatoire pour tous les conducteurs et il faut donc mettre en place des obligations entre ces derniers et les entreprises qui les couvrent en cas de sinistre. La résiliation faite par un assureur sera souvent provoquée par des cas communs. Il faudra justifier d’un tel choix et prévenir le conducteur dans des délais précis avant tout acte. Pour l’assuré, il est désormais plus simple de mettre un terme au contrat grâce à la loi Hamon.

Nous allons aussi guider les conducteurs résiliés vers des solutions adaptées à leur situation. En effet, le statut de ces automobilistes est compliqué puisque synonyme d’antécédents négatifs pour les assureurs. Ces derniers sont très frileux face aux potentiels dangers que les résiliés représentent. Sans chercher à savoir d’où vient le problème initial, il est commun de voir des automobilistes sans assurance (suite à une résiliation) ne pas trouver de nouveau contrat. Il existe pour cela des entreprises spécialisées capables d’aider ces individus. N’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne pour dénicher des offres personnalisées susceptibles d’intéresser les conducteurs résiliés.

 

Comment résilier son contrat auto ?

Il peut arriver qu’un automobiliste souhaite mettre un terme au contrat qui le lie avec son assureur. En effet, pour de multiples raisons, le conducteur peut avoir envie de changer d’assurance en allant trouver une autre entreprise. Il peut vouloir payer moins cher par exemple, et donc trouver une offre bien plus attractive ailleurs. Il a la possibilité de le faire en respectant des délais imposés par la loi.

Depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon permet aux assurés de résilier leur contrat après un minimum d’un an après souscription. L’assuré ne doit pas débourser un seul euro et n’est pas dans l’obligation d’amener une quelconque justification pour effectuer cette résiliation.

Il est tout à fait possible pour les conducteurs de laisser la tâche de la résiliation à la charge de son nouvel assureur. En effet, si vous êtes assuré chez une entreprise A depuis plus d’un an et que vous souhaitez changer de contrat en vous engageant avec une entreprise B, vous n’avez qu’à laisser votre nouvel assureur (B) s’occuper des démarches. La résiliation mettra un mois pour être prise en compte, et l’ancien assureur (A) aura 30 jours pour rembourser votre solde. Si vous vous occupez vous-même de votre résiliation, une lettre recommandée avec accusé de réception suffit. L’avantage, lorsque vous laissez votre nouvel assureur s’occuper de la résiliation, est que vous êtes couvert malgré le changement de contrat.

Si jamais vous vendez votre voiture, sachez qu’il vous sera possible de résilier le contrat, même avant l’échéance de la première année imposée par la loi Hamon. Il faudra simplement envoyer votre lettre recommandée à votre assureur en précisant la date de vente. Celui-ci sera tenu d’arrêter le contrat 10 jours après la réception la lettre (premier passage de la Poste).

L’assureur peut aussi résilier le contrat

Il est important de savoir que votre assureur peut, lui aussi, résilier votre contrat. En effet, l’assuré peut être résilié s’il commet certaines fautes, souvent liées au non-respect de la loi et/ou des conditions du contrat. Les raisons qui justifient une résiliation par l’assureur sont les suivantes : multiplication des sinistres sur une courte période, non-paiement des cotisations, suspension ou retrait du permis de conduire, fraude et mauvaise déclaration.

Une fois résilié, il peut devenir compliqué pour le conducteur de souscrire un nouveau contrat. Les assureurs vont en effet avoir du mal à leur accorder une couverture puisqu’ils ont désormais des antécédents négatifs importants. De plus, il est impossible d’effacer ce passé. Le conducteur est en effet suivi par un relevé d’assurance qui est joint à toute demande de nouveau contrat. Pour s’occuper de ces cas particuliers, il existe des entreprises spécialisées susceptibles de proposer des contrats adaptés.

Utiliser un comparateur pour trouver des offres adaptées

Afin de trouver une nouvelle assurance en tant que conducteur résilié, il faut se tourner vers notre comparateur en ligne. L’avantage d’un tel outil, au-delà du fait qu’il soit gratuit et rapide, c’est de pouvoir dénicher des offres même avec un profil compliqué. En tant que résilié, les assurances qui vont généralement vous être proposées seront souvent trop onéreuses. Dans d’autres cas, les assureurs ne vont tout simplement pas vous accorder d’offre, considérant qu’il est trop risqué de vous accorder leur confiance.

Sachant que chaque conducteur doit obligatoirement être assuré, des assuraences spécialisées proposent des contrats personnalisés à des profils résiliés. Vous devez simplement lancer une simulation en ligne en précisant tous les détails concernant votre profil, et SmartOctave trouvera pour vous des offres adaptées à votre statut et votre budget.

 

Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.