Garantie invalidité pour les professions médicales

Les professionnels de santé comme par exemple les chirurgiens, médecins, pharmaciens, dentistes, vétérinaires, etc. peuvent souscrire une garantie spécialement conçue pour être protégés en cas d’invalidité professionnelle. Cela signifie qu’en cas de maladie ou d’accident vous empêchant définitivement d’exercer votre spécialité, vous êtes couvert par votre assurance qui prend soit en charge la mensualité de remboursement du prêt, soit qui verse l’intégralité du capital restant dû. Ces garanties spécifiques concernent les professionnels du secteur médical, paramédical et vétérinaire.

Une garantie pour des besoins spécifiques de la profession médicale

L’assurance-crédit n’est pas obligatoire, mais elle est exigée par le prêteur (la banque) qui souhaite garantir le remboursement de l’emprunt. En effet, si l’emprunteur n’est plus en capacité de rembourser ses échéances de prêt, c’est l’assurance qui prend le relai ou qui verse l’intégralité du capital restant dû. Ces versements sont effectués selon les conditions générales du contrat souscrit, mais couvrent le risque de décès ou de perte totale d’autonomie. L’incapacité professionnelle est calculée selon un barème qui prend en compte la perte d’autonomie professionnelle et personnelle.

Or, les professionnels de santé ont besoin d’être couverts selon la réalité de leurs métiers. En effet, si un chirurgien perd l’usage d’une main dans un accident, il ne pourra plus exercer sa profession pour laquelle il a étudié de nombreuses années. Aussi, un barème spécial a été développé par certains assureurs afin de couvrir ces métiers particuliers.

Comment souscrire cette assurance emprunteur spécifique ?

Vous pouvez souscrire un prêt en vue de financer un projet professionnel ou personnel (comme par exemple l’achat d’une résidence principale ou un investissement locatif) et souhaiter souscrire la garantie invalidité dédiée au cas spécifique des professionnels de santé. Or, votre établissement bancaire ne propose peut-être pas cette garantie dans le contrat groupe qu’elle vend. En vous tournant vers les assureurs externes, vous pouvez souscrire cette garantie spécifique et bénéficier d’une meilleure couverture.

  • Comment procéder ? En utilisant notre comparateur d’assurance de prêt, vous pouvez connaître les tarifs des principaux acteurs du marché

Quelles sont les conditions spécifiques de cette garantie ?

Évidemment, la première des conditions est d’exercer une profession médicale prévue dans les conditions générales du contrat de l’assureur. Il s’agit généralement des vétérinaires, médecins, chirurgiens, pharmaciens voire même internes en médecine. Certaines garanties présentent également un âge limite à l’adhésion, généralement autour de 65 ans, qui correspond à l’âge du départ à la retraite et donc à l’âge où il est inutile de se protéger contre l’invalidité professionnelle. Si vous souhaitez exercer au-delà de l’âge moyen du départ à la retraite, vérifiez bien cette condition car vous ne serez pas couvert au-delà de l’âge prévu si un accident survenait à ce moment.

Quelles sont les autres conditions nécessaires à la souscription d’une garantie invalidité pour les professions médicales ?

Pour souscrire à une assurance de prêt, vous devrez répondre à un questionnaire afin de déclarer d’éventuels antécédents médicaux ou pratique de sports à risque. En fonction de vos réponses, un service dédié de l’assureur peut vous demander des informations complémentaires pour lui permettre d’estimer le coût de votre couverture. En effet, contrairement aux contrats groupes (c’est-à-dire la solution d’assurance proposée par votre établissement prêteur), l’assurance externe personnalise le tarif selon plusieurs critères :

  • Les caractéristiques du prêt : le projet (locatif ou achat de résidence principale), le montant emprunté et la durée de remboursement ;
  • Les risques présentés par l’assuré : son âge, mais aussi ses antécédents et son état de santé, ses activités sportives, etc.
  • Les garanties souscrites et les quotités associées (c’est-à-dire la répartition du risque, notamment s’il y a des co-emprunteurs).

Les assurances externes calculent le coût de l’assurance sur le capital restant dû et non sur le capital initial, c’est une des raisons pour lesquels le taux d’assurance est moins élevé que pour les contrats groupe. Pour connaître tous les facteurs de risques qui impactent le coût de l’assurance de prêt, consultez notre guide pratique !

Le conseil de Smart Octave

Les assurances externes proposent un large panel de garanties qui ont l’intérêt de s’adapter à votre profil. Cela vous permet de bénéficier d’une meilleure couverture, qui prend en compte la réalité de votre métier du secteur de la santé et vous met à l’abri ainsi que votre famille.

Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.