Garantie Invalidité Permanente Totale (IPT)

L’invalidité Permanente Totale (IPT) fait suite à l’Invalidité Temporaire Totale (ITT) : l’état de l’assuré l’empêche d’exercer une profession, et donc de percevoir un salaire lui permettant de rembourser ses échéances de prêt. Cette garantie est souvent exigée par les banquiers. Bien connaître les détails de cette garantie vous permettra de faire le bon choix de couverture pour mettre à l’abri votre famille, au moment de trouver l’assurance de prêt en délégation qui couvrira votre emprunt.

Quand la garantie se déclenche-t-elle ?

fonctionnement garantie invalidité permanente totale de l'assurance crédit

L’Invalidité Permanente Totale peut être mentale ou physique, doit être constatée avant 65 ans et empêcher l’assuré d’exercer son activité rémunératrice. Attention cependant, l’invalidité est inférieure à celle de la Perte Totale et Irréversible d’Autonomie et le taux d’invalidité doit être supérieur à 66%. Le niveau d’invalidité doit être apprécié par l’assureur, selon les dispositions qu’il a prévues dans les conditions générales de vente.

Comment calculer ce taux ?

Il prend en compte deux taux : le taux d’invalidité fonctionnelle et le taux d’invalidité professionnelle.

  • Le taux d’invalidité fonctionnelle correspond à la perte de capacité de l’assuré à effectuer des gestes du quotidien (ménage, conduire, etc.) et se base sur un barème (celui du Droit Commun ou celui des Accidents du Travail de la Sécurité Sociale) où sont répertoriés les taux par pathologies : la paraplégie possède un taux de 80% d’invalidité fonctionnelle, par exemple. Ces deux barèmes ne calculent pas le taux d’incapacité de la même façon.
  • Le taux d’invalidité professionnelle correspond à la perte de capacité de l’assuré à assurer les missions de son travail. Ce taux est évalué par un médecin et non par un barème, en fonction de l’emploi de l’assuré et de la possibilité (ou non) pour celui-ci d’être reclassé dans une autre profession. Les assureurs prendront cette possibilité en compte selon les conditions générales du contrat pour déclencher ou non le paiement des échéances de crédit.

Pour déclencher la garantie, certains assureurs exigent un taux d’invalidité professionnelle totale ou un taux d’invalidité fonctionnelle de 66 %. Bref, vous l’aurez compris : chaque assureur fait comme il le souhaite, car cette garantie n’est pas du tout « normée », c’est-à-dire que chacun choisit sa propre grille du calcul du taux à appliquer.

Comment trouver la meilleure garantie IPT ?

La garantie Invalidité Permanente et Totale (IPT) n’est pas la seule garantie de l’assurance de prêt, elle peut ne pas être exigée par votre banquier, ou seulement pour une couverture inférieure à 100 %, contrairement aux garanties obligatoires. Le choix de l’assurance de prêt n’est pas à prendre à la légère, car la prise en charge financière peut mettre à l’abri votre famille en cas d’accident ou de maladie grave. En utilisant un comparateur d’assurance de prêt, vous pouvez estimer le coût d’une assurance en délégation qui respecte le niveau de couverture minimal exigé par votre banquier, tout en profitant d’un taux bien inférieur à ce qu’un contrat groupe propose !

Le conseil de Smart Octave

La garantie IPT est essentielle dans la couverture d’assurance de prêt : il est important de savoir quelles dispositions votre assureur prévoit dans le contrat. Vous pouvez, en cours de remboursement du prêt, changer d’assurance pour être mieux couvert en profitant d’un rachat de crédit ou en résiliant votre contrat à date anniversaire. Pour cela, je vous conseille de lire nos guides dédiés sur le changement d’assurance de prêt pour être guidé pas à pas !

Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.