Changer d’assurance emprunteur pour économiser et être mieux couvert

La première raison pour laquelle il est intéressant de mettre en concurrence son contrat est d’économiser sur le coût global de son crédit. En effet, les contrats en délégation, proposés par des assureurs différents, peuvent proposer des taux qui sont parfois deux fois moins onéreux que ceux des banques, réduisant fortement le coût global de vos cotisations et donc de l’emprunt ! C’est d’autant plus vrai si vous avez moins de 40 ans. Grâce à notre formulaire de devis, vous pouvez obtenir une simulation et un tarif qui vous permettra d’évaluer l’économie que vous pouvez réaliser en déléguant votre assurance emprunteur.

L’une des conditions pour changer de contrat est de bénéficier des mêmes garanties (Décès, PTIA, IPT et ITT ainsi que les quotités liées) que celles proposées par l’établissement prêteur. Ainsi, pas de risque d’être moins couvert. Au contraire : les assureurs proposent davantage d’options et de garanties pour vous couvrir sur des risques spécifiques, comme par exemple les sports à risques, les maladies ou encore la perte d’emploi. Changer de contrat peut vous permettre de faire le point sur vos garanties et de couvrir de nouveaux risques, pour mettre à l’abri votre famille. Nos conseillers spécialisés peuvent vous accompagner dans le choix de ces garanties.

Il existe plusieurs occasions d’entreprendre des démarches pour économiser sur son assurance :

Racheter son prêt immobilier et changer d’assurance

Faire racheter son prêt immobilier signifie souscrire un nouvel emprunt auprès d’une autre banque, afin de bénéficier de taux d’intérêts inférieurs. Généralement, on estime qu’il est intéressant de racheter son prêt si le nouveau taux obtenu présente au moins 0,7 point d’écart au minimum.

Si les intérêts à rembourser diminuent, la part de l’assurance augmente automatiquement dans le coût global : il est donc judicieux d’en baisser les cotisations.

Puisqu’il s’agit d’une nouvelle offre de prêt, vous pourrez facilement négocier avec l’établissement prêteur pour lui faire accepter le contrat que vous aurez choisi, en utilisant la loi Lagarde. Nous vous conseillons par ailleurs d’entamer les démarches le plus tôt possible. Grâce à Smart Octave, vous êtes accompagné par des spécialistes qui trouveront les arguments nécessaires pour défendre votre dossier.

Renégocier son crédit, et son assurance par la même occasion

Dans ce cas, vous conservez la même banque mais vous négociez un nouveau taux d’emprunt, plus intéressant, vous permettant d’économiser. Mais pour l’assurance, c’est différent : vous êtes couvert pas votre contrat groupe (c’est-à-dire proposé par votre établissement bancaire) depuis le début de l’emprunt, il faudra se montrer convaincant pour accepter la délégation. En effet, la banque n’est pas tenue d’accepter un contrat différent, notamment si la couverture est équivalente à son contrat. Aussi, nous vous conseillons d’en profiter pour refaire le point avec un spécialiste comme Smart Octave pour obtenir des garanties supplémentaires, tout en veillant bien évidemment à profiter d’une solution moins chère que celle dont vous profitez.

Changer son assurance dans les douze mois qui suivent la signature du prêt

Vous avez la possibilité de changer facilement votre contrat dans les douze mois qui suivent la signature de l’offre de prêt, dans le cadre de la loi Hamon, entrée en vigueur le 26 juillet 2014. Cette loi indique qu’une résiliation est possible la première année et oblige la banque à répondre dans un délai de 10 jours ouvrés à compter de la date de réception de votre courrier, lui indiquant votre souhait de souscrire un autre contrat. Le changement est gratuit car aucun frais de dossier ne peut être facturé dans le cadre de la résiliation et de la souscription de ce nouveau contrat en délégation.

Changer de contrat quand son prêt a été souscrit il y a plus d’1 an

Avant tout, vérifiez ce qui est stipulé dans les conditions générales de votre contrat emprunteur. Est-il prévu que vous puissiez résilier, à date anniversaire, ou au 31 décembre de chaque année ? A partir du 1er janvier 2018, vous aurez la possibilité de résilier chaque année, en vous y prenant trois mois à l’avance. Nos conseillers experts sur le sujet peuvent vous conseiller et vous accompagner dans la négociation avec votre banque.

Suis-je toujours couvert, même au moment du changement de contrat

Il ne doit pas y avoir d’interruption dans vos garanties, la banque s’y opposerait  et c’est très risqué : en cas d’accident grave, par exemple, vous ne seriez pas couvert et donc aucune assurance ne remboursera le capital emprunté ou ne prendra en charge les cotisations lors de la période où vous seriez invalide. Ainsi, l’assureur prévoit généralement de faire démarrer la couverture la veille de la date de résiliation de l’ancien afin de maintenir la continuité des garanties.

La banque peut-elle refuser mon changement d’assurance de prêt ?

Il faut savoir que votre banque peut refuser la délégation dans le cas où la couverture n’est pas suffisante, pour cela elle doit se baser sur les seuls critères de comparaison validés par le CCSF. En effet, en tant que bénéficiaire du contrat (c’est la banque qui sera remboursée en cas d’incapacité de votre part de rembourser le capital restant dû, pour cause de maladie, d’invalidité, décès…), il est obligatoire d’obtenir l’accord de l’établissement prêteur. Comparer les offres et disposer de devis de contrats compatibles avec sa banque permet de diminuer le risque de refus. Il est par ailleurs essentiel de connaître les lois qui protègent l’emprunteur et de faire valoir ses droits auprès de sa banque. Par exemple, dans le cadre de la loi Hamon, la banque encourt une amende de 3 000 € si elle ne répond pas à l’emprunteur dans le délai de 10 jours imparti !

Le conseil de Smart Octave

Quand il est possible d’économiser plusieurs milliers d’euros sur son contrat d’assurance de prêt, il est plus facile de se lancer dans des démarches pour changer. Nous vous conseillons de vous y prendre le plus tôt possible, que ce soit pour la loi Hamon ou la Résiliation Annuelle, car il se peut que la souscription soit plus ou moins longue selon les documents demandés.

Ce site utilise des cookies pour vous assurer une meilleure expérience de navigation. En continuant à naviguer, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus, cliquer ici.